Voyage à vélo de Saint-Malo à Saint Brieuc


L'Europe, La France, Mes autres voyages / mercredi, août 19th, 2020
Share Button

Durant l’été 2012, avec 4 amis, nous sommes partis à la découverte de la côte bretonne nord en vélo. Durant ce voyage à vélo de 5 jours, nous avons parcouru environ 50 kms par jour en partant de Saint Malo pour rejoindre Saint Brieuc.

Voyage à vélo : quelle organisation ?

Il faut savoir que j’aime faire du sport, mais je suis loin d’être une très grande sportive ! Je fais parfois du vélo en ville ou en vacances pour de simples balades.

Nous avons donc récupéré des vélos que l’on nous a prêté. Je n’avais pas opté pour la mise en place de sacoches car je savais qu’après ces 5 jours, je ne m’en servirais plus. Et comme je n’avais trouvé personne qui en avait, j’ai activé mon plan B : un sac de rando, bien accroché sur le porte bagage.

L’important c’est de voyager léger : 2 ou 3 t-shirts, 2 shorts de type “cycliste” pour protéger vos fesses, des chaussettes, un pull, un pantalon, un short, un pantalon de pluie, un kway, un maillot de bain, une serviette, des sous-vêtements et une casquette. Nous nous étions également équipés pour pouvoir dormir dans une toile de tente et nous préparer à manger.

 

Quel circuit pour ce voyage à vélo ?

Nous n’avions que 5 jours pour réaliser ce voyage à vélo, ce qui est tout de même une grosse contrainte :). Nous avons alors décidé de ne pas faire un boucle, mais plutôt relier un point A à un point B et de faire le retour en train.

Nous sommes donc partis de Saint Malo, avec pour objectif de prendre le train 5 jours plus tard à Saint Brieuc, avec des étapes et des détours. La distance officielle entre ces 2 villes en passant par la côte, est de 120kms. Ce qui est une distance assez petite pour 5 jours ! Tant mieux !

Au final, nous avons fait un peu petit plus de 150 kms lors de ces 5 jours de voyage à vélo.

 

Notre itinéraire précis pour ce voyage à vélo

1 – Départ de Saint-Malo

Il ne faisait pas vraiment beau… Mais nous étions à peu près équipé contre la météo. C’était parti pour 5 jours sur nos montures !

2 – La Rance

Nous avons commencé par longer la Rance (sous la pluie donc). La Rance c’est ce fleuve qui prend sa source dans les côtes d’Armor et qui se jette ensuite dans la Manche. La Rance sépare Saint-Malo et Dinard. Il y a une vallée à longer, c’est super agréable, je vous le recommande fortement ! Et ça doit être encore mieux sous le soleil ! Nous avons donc contourner la Rance pour arriver jusqu’à Dinan.

3 – Dinan

La belle surprise ! Malgré le fait que pour accéder au cœur de la ville, il y a une énorme montée (oui en vélo et chargé, on la sent passer !), cela n’enlève rien au charme de Dinan. La ville fortifiée est donc entourée d’environ 3 kms de remparts. En haut de la ville, se trouve le fameux château datant du 14ème siècle. Cette partie de la ville nous montre tout l’aspect médiéval qui a marqué l’histoire de Dinan.

Plus bas, vous arriverez sur le port qui a tout autant de charme !

Nous avions posé notre petit campement dans le camping municipal de Dinan, juste aux pieds des remparts !

4 – Dinard

Le lendemain matin, nous avons repris nos vélos pour partir à l’assaut de Dinard cette fois. Nous avons donc de nouveau longer la Rance, mais de l’autre côté cette fois-ci. Le soleil a fait son apparition dans la journée 🙂

J’ai eu un gros coup de cœur pour la ville de Dinard. Elle n’a rien à voir avec Dinan ou Saint-Malo ! C’est une petite ville où il y a une bonne ambiance, c’est très agréable. Nous avons même eu la chance d’assister au feu d’artifice du 15 Août ! La surprise qui fait plaisir.

Il y a une balade super agréable à faire le long de la corniche pour relier la plage principale et le cœur de la ville.

Encore une fois, nous nous sommes posés dans un petit camping face à la mer, donc j’ai oublié le nom, oups… 🙂 On a passé un super moment dans cette ville.

5 – Saint Cast Le Guildo

C’est parti pour notre 3ème jour de voyage à vélo. Les jambes tirent un peu, mais on s’hydrate et ça se passe bien !  Le soleil est là et la chaleur aussi. Nous longeons la côte pour atteindre Saint Cast Le Guildo. En route, on a chaud, on se trouve donc une petite plage pour pique-niquer et faire un petit plongeon avant de repartir. Je n’avais jamais imaginé un tel décor en Bretagne. La grande plage de Saint Cast le Guildo est juste magnifique ! On s’y pose pour boire un soda bien frais, ça fait du bien. Car oui, finalement il fait beau et chaud.

Après cette petite pause, nous avançons un peu pour trouver une plage plus tranquille et ainsi établir notre campement pour la nuit, à l’abri des regards. Nous arrivons alors à la plage de la Pissotte. Il n’y a personne et il y a un point d’eau potable, l’endroit idéal ! Petit pique-nique sur la plage puis une bonne nuit de repos.

Quel bonheur de se réveiller le lendemain matin sous un grand soleil, face à la mer ! On est prêt à repartir à l’assaut de la route.

6 – Erquy

C’est reparti pour le 4ème jour de ce voyage à vélo. L’objectif est fixé : aller jusqu’au Cap D’Equy ! En route.

Cette fois-ci, c’est difficile de longer la côte et on doit emprunter des nationales assez fréquentées. Ce n’est pas super agréable, mais le choix. Nous devons subir sur quelques kilomètres avant de retrouver nos petites routes de campagnes désertes que l’on aime tant !

Plus on avance, plus le temps se couvre… On se dit que la vue risque d’être un peu bouchée en arrivant au Cap d’Erquy, mais c’est pas grave, on avance quand même. Nous finissons par arrivée à destination, et sans surprise, la vue est complètement bouchée, nous sommes dans le brouillard 🙂 Ce n’est pas grave, on savoure tout de même et on se trouve un petit coup abrité pour manger notre repas du midi.

7 – Pléneuf Val André

Fin de la pause, on repart, on avance, le soleil revient (et bah oui…). Cette fois longer la côté est beaucoup plus aisé et nous arrivons pour passer l’après-midi à Pléneuf Val André. On savoure le soleil et la chaleur : pause glace et baignade ! La ville est animée mais il y a pas mal de touristes en cette semaine du 15 Août. Notre attirail attire les regards et les gens nous posent pas mal de questions sur notre voyage.

On décide de repartir pour trouver un endroit calme pour dormir le soir. On part un peu au hasard, notre seul objectif étant de nous rapprocher de Saint Brieuc d’où nous devons prendre le train le lendemain dans la journée. On fait une pause pour se rafraîchir sur la route dans un tout petit village où il n’y qu’un seul bar tabac. Les gens présents s’intéressent à nous et nous indiquent un terrain sur lequel nous pouvons planter nos toiles de tentes. Plus que ravis, on fonce s’y poser. On est seul, au milieu de nul part, quel régal !

8 – Saint Brieuc

Cinquième et dernier jour de ce voyage à vélo. On part pour rejoindre la gare de Saint-Brieuc. On y arrive en fin de matinée. On trouve un train qui accepte les vélos, mais les contrôleurs en ont décidé autrement et nous interdisent de monter dans ce train… Le suivant est 2 heures plus tard ! On a donc été mangé puis les contrôleurs nous ont laissé monter dans le TER en direction de Saint-Malo.

 

Voici ce qui signe la fin de notre voyage à vélo le long de la côté bretonne nord. Un super voyage, déconnecté mais mieux connecté à nous-même !

 

Vous avez déjà fait des voyages à vélo ?

 

Enjoy !

 

pinit fg en rect red 28

Vous avez aimer lire cet article ? Dites le 🙂

0 / 5. Merci ! 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *