Les spécialités culinaires japonaises


Cuisine asiatique, Le Japon / samedi, septembre 19th, 2020
Share Button

J’ai passé 2 semaines au Japon lors de mon tour d’Asie. Mais je connaissais déjà pas mal de plats de la cuisine japonaises. Les spécialités culinaires japonaises sont très nombreuses, je vous liste ici celles que je préfère. Il faut savoir que je ne mange pas de viande et très peu de poisson.

 

Sushi et Maki

C’est la première chose à laquelle on pense lorsque l’on parle des spécialités culinaires japonaises. Je dois vous avouer que j’en ai même pas mangé lorsque je suis allée au Japon. Et oui ! J’ai voulu aller en manger lorsque j’étais à Tokyo dans le quartier où les poissonniers se trouvent, sauf que j’y suis arrivée un peu trop tard et que tout était fermé… Mais ce n’est pas grave, j’ai testé de nombreux restaurants de sushis et de makis en Thaïlande mais aussi en France, car je suis fan des sushis !

Soupe miso

La fameuse soupe miso ! Beaucoup ne l’aime qu’en hiver, mais personnellement, j’en mange à n’importe quelle saison ! Elle accompagne souvent les sushis et makis en France. J’en ai pas mal mangé en Asie, particulièrement à Taïwan car il y faisait un peu, donc la soupe miso me réchauffait.

Onogiri

Ce petit snacks très apprécié des japonais se décline en plusieurs versions. Il s’agit de petites boules de riz, souvent présentés sous forme d’un triangle enroulé dans une feuille d’algue nori. Vous en trouverez dans tous les konbinis au Japon (mais aussi dans de nombreux pays asiatiques). C’est le snack idéal si vous voulez manger sur le pouce et pas cher ! Au saumon, au thon, à la viande, aux légumes,… Beaucoup de déclinaisons existent. Mon conseil si vous voulez avoir du choix, c’est d’aller dans les acheter le matin, avant l’heure du lunch. Par contre, si vous attendez la fin de la journée, certes vous aurez moins de choix, mais vous pourrez bénéficier d’un discount car le magasin les vendra moins cher pour ne pas avoir à les jeter.

Takoyaki

J’ai goutté les Takoyakis lors de mon séjour à Osaka. Alors, ce n’est clairement pas le plat le plus healthy 🙂 Je ne suis pas franchement fan de friture, mais je dois avouer que les Takoyakis c’est quand même très bon, il faut goutter ! Il s’agit donc des petites boules croustillantes fourrées au poulpe, au gingembre avec des épices. Vous pourrez les trouver un peu partout dans la ville d’Osaka, c’est LA street food locale ! Les Takoyakis sont servies dans des petites barquettes, prêtes à manger.

Udon et Soba

Je pense que c’est mon plat préféré dans les spécialités culinaires japonaises. J’aime vraiment ça ! Il faut savoir que les nouilles Udon et Soba font parties des plats les plus consommés au Japon.

Les Udons sont une sorte de très gros spaghettis (je parle juste de la forme car ça n’a rien à voir !) à base de farine de froment. Elles peuvent être servies de différentes manières. Personnellement, je les aime dans un bouillon avec des légumes de de l’œuf.

Les Soba, quant à elles, sont des nouilles plus fines à base de farine de sarrasin. Comme les Udons, les Sobas sont souvent servis avec des légumes. C’est très très bon !!

C’est souvent difficile de les manger avec des baguettes, mais il faut prendre le coup et tout ira très bien ensuite 🙂

 

Bouillon, Udon et soja frit - Spécialités culinaires japonaises
Bouillon, Udon et soja frit – Spécialités culinaires japonaises

 

Gyoza

Vous connaissez tous ces petits raviolis japonais ! Les Goyzas sont servies bien croustillantes (et c’est comme ça que je les aime personnellement !). Traditionnellement, les gyozas sont farcis au porc, mais de nos jours il est très facile d’en trouver aux légumes ou encore à la crevettes. Ce n’est pas la recette originale, mais cela permet aux végétariens d’en manger tout de même.

Les japonais semblent s’être inspirés des raviolis chinois mais en les adaptant à leur sauce. Ainsi la pâte des gyozas japonais est plus fine que celle de ses homologues chinois.

Melon Pan

Passons désormais plutôt aux mets sucrés. J’ai découvert le Melon Pan lors de ma visite de la ville de Nara. Il s’agit d’une petite brioche ronde recouverte d’une sorte de croûte qui rappelle la peau du melon. Mais cela n’a rien a voir avec le melon  que l’on connait bien en France.

Cette petite brioche est aromatisé à la banane, au chocolat, à l’ananas, au matcha,… C’est un petit goûté très réconfortant et très doux. Tout ce que j’aime !

Si vous avez envie d’en manger à Paris, sachez que la boulangerie japonaise Aki qui se trouve dans rue sainte Anne en fait de très bons 🙂

 

Melon Pan
Melon Pan

 

Le Matcha

Je dois vous avouer qu’avant de partir en Asie, je n’aimais pas le Matcha… Et oui ! Mais en fait, c’est tout simplement car je ne savais pas l’utiliser. Au-delà du Japon, le Matcha est très populaire dans de nombreux pays d’Asie et vous aurez souvent l’occasion d’en goûter si vous voyagez en Asie.

Cette poudre verte est bien du thé ! D’ailleurs le mot Matcha signifie poudre de thé. Il est donc obtenu grâce à du thé réduit en poudre. Il a un goût très fort, c’est la raison pour laquelle il est souvent utilisé pour cuisiner.

Contrairement à du thé classique, on ne fait pas infuser le Matcha, mais on le fouette avec une sorte de petit fouet en bambou. On le mélange ensuite avec de l’eau. Mais il se consomme désormais de plusieurs manière et vous le trouverez souvent mélangé à du lait (animal ou végétal, selon vos choix). Personnellement, j’aime beaucoup le boire froid dans du lait de riz.

Le Matcha a pas mal de vertus pour votre corps : détoxifiant, anti-vieillissement, diurétique,…

Choisissez en de bonne qualité pour éviter qu’il soit coupé à du sucre par exemple. Alors oui, cela coûte cher, mais c’est un produit d’exception qu’il faut savourer.

 

Et vous, quelles sont vos spécialités culinaires japonaises préférées ?

Enjoy !

 

Mon top 8 des spécialités culinaires japonaises
Mon top 8 des spécialités culinaires japonaises

pinit fg en rect red 28

Vous avez aimer lire cet article ? Dites le 🙂

0 / 5. Merci ! 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *