Faire sécher ses plantes


DIY, Ecologie, Recettes, Zéro déchet / dimanche, décembre 1st, 2019
Share Button

Je suis une grande consommatrice de thés et tisanes. Je n’ai personnellement pas de jardin, mais mes parents m’ouvrent leur jardin :). Il faut savoir que mon papa ne met rien, pas de pesticides etc. Tout est donc naturel.

J’ai tout de même un petit balcon sur lequel j’ai planté quelques plantes aromatiques : verveine, menthe, romarin, camomille et basilic.

Lors d’un passage chez mes parents, j’en ai profité pour cueillir les plantes disponibles et dont j’avais besoin et que je n’avais pas (encore) sur mon balcon : lavande, menthe, laurier et romarin.

1 – La cueillette

J’ai tout cueilli, sans non plus tuer la plante, c’est à dire que je n’ai pas tout pris :). J’ai uniquement pris la partie dont j’avais besoin pour faire des tisanes et j’ai laissé la tige. De la même manière, je n’avais pas besoin de prendre tout et j’ai laissé des fleurs pour que la plante puisse continuer à vivre jusqu’à la fin de sa floraison.

2 – Faire sécher

Ensuite, j’ai tout posé bien au sec dans des boites à chaussures, avec un trou (qui mensurait environ 1-2 cm de diamètre), j’ai remis le couvercle et j’ai tout laissé sécher sous mon lit (donc à l’abri de la lumière) pendant environ 3 semaines en remuant tous les 4-5 jours.

L’important est qu’il n’y a pas d’humidité dans votre boite. Si, lorsque vous ramassez votre plante, elle est encore mouillée, laissez la sécher quelques heures à l’air libre, dans un plateau par exemple.

Faites bien un ou des trous dans la boite en carton dans laquelle votre plante va sécher pour être sur qu’il n’y a pas de moisi qui se forme. Et enfin, stockez bien votre boite dans un endroit au sec et à l’abri de la lumière et d’un animal.

 

Lavande qui sèche
Lavande qui sèche

 

Au bout de 3 semaines, j’ai bien vérifié que tout était bien sec. Le risque si vous ne laissez pas assez de temps au séchage, c’est que tout moisisse après avoir mis tout dans des boites.

Il est préférable de laisser sécher plus longtemps si vous avez le moindre doute pour ne prendre aucun risque. Si jamais, il y a encore de l’humidité, votre plante risque de moisir dans le pot de stockage et tout sera alors perdu ! C’est vraiment dommage.

3 – Détacher les tiges restantes

J’ai découpé les feuilles de laurier, détaché les feuilles de menthe, les brins de lavande et de romarin. J’ai encore laissé sécher une semaine environ pour éviter l’humidité.

 

4 – Mise en conservation

Une semaine plus tard donc, j’ai tout mis dans des bocaux en verre. Vous pouvez conserver les plantes séchées autant de temps que vous le souhaitez. La seule chose qui peut arriver c’est qu’avec le temps, elles perdent de son goût, de sa senteur et de son arôme. Mais il y aura toujours aucun risque à la consommer, sauf si vous identifiez des traces d’humidité dans votre pot. Là encore, veillez à toujours bien conserver le pot rempli à l’abri de la chaleur, de la lumière mais aussi et surtout à l’abri de l’humidité, c’est primordial pour réussir la conservation dans le temps.

 

Aujourd’hui je savoure avec plaisir mes tisanes à la lavande, mes salades avec de la menthe ou encore mes légumes cuits avec du romarin et du laurier ! Tout ça sans avoir de jardin et avoir besoin d’aller en acheter !

J’ai renouvelé l’opération avec des fleurs de camomille, de la verveine citronnée, du basilic et du persil. C’est tellement un plaisir de consommer ces herbes, dont je connais exactement la provenance, que j’ai vu pousser.

Lavande séchée
Lavande séchée

Et vous, quelles sont les plantes que vous aimez faire sécher ?

Enjoy !

pinit fg en rect red 28

Vous avez aimer lire cet article ? Dites le 🙂

0 / 5. Merci ! 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *