Mon tuto pour coudre un masque en tissu


Couture, DIY / mercredi, avril 8th, 2020
Share Button

Comme un peu tout le monde, notre préoccupation du moment tourne pas mal autour des masques. J’ai donc voulu en coudre quelques uns pour en avoir à disposition pour sortir de chez moi et ne pas être hors la loi. J’ai cherché un peu à droit à gauche pour trouver la solution la plus facile, la plus rapide et la plus simple. J’ai fouiné et j’ai trouvé plusieurs méthodes sur Instagram, principalement sur le compte de Zoé aka @365w0rld (foncez voir son compte principalement dédié au voyage mais aussi à l’écologie qui est super au passage !).

Voici donc mon tuto pour coudre un masque facilement et rapidement et qui, je l’espère, pourra vous aider.

 

Quel matériel pour coudre un masque en tissu ?

Là encore, vous n’avez pas besoin de grand chose, je suis persuadée que vous avez déjà tout ou presque sous la main :

  • Tissu de votre choix (attention aux dimensions qui doivent être : 41*21cm)
  • Fil qui s’accorde avec votre tissu choisi (il sera visible)
  • Rubans ou élastique (ou fil un peu épais,…)
  • Une machine à coudre n’est pas indispensable, ce masque peut largement être fait à la main sans aucun problème, il faudra juste un tout petit peu plus de temps, mais plusieurs membres de ma famille l’ont fait très facilement !
  • Des épingles
  • Un fer à repasser

 

Comment coudre un masque en tissu : le tuto

1 – Découper le tissu pour avoir un morceau d’environ 40*20 (j’ai tendance à prendre un peu plus large, avec 1 cm de plus, c’est à 41*21 cm pour ne pas avoir quelque chose de trop petit, réduit par les coutures.

 

Tissu de 40*20 cm
Tissu de 40*20 cm

 

2 – Plier ensuite le tissu en deux dans le sens de la largeur endroit contre endroit (motif contre motif). Je vous conseille ensuit de le repasser afin de faciliter la couture (en gros, replier le côté qui fait 40 cm sur lui-même). Cela permettra de bien appuyer le pli.

 

Tissu plié
Tissu plié

 

3 – Coudre le côté en laissant une petite fente d’environ 5 cm pour pouvoir le retourner et ainsi le remettre à l’endroit. Via cette fente, vous pourrez éventuellement y insérer un filtre si vous le souhaitez (filtre à café, lingettes dépoussiérante ou tissu polaire par exemple), rien d’obligatoire, à vous de voir.

 

Laisser une petite fente
Laisser une petite fente

 

4 – Plier ensuite le tissu de manière à ce que la couture qui vient d’être faite soit bien au milieu (cf photo), face à vous, toujours avec le tissu sur l’envers.

 

Replier le tissu
Replier le tissu

 

5 – Glisser alors sur chacun des coins des petits rubans/élastiques en laissant un petit bout dépasser (pour que la couture que vous allez faire le tienne au mieux). La plus grande partie du ruban se trouve donc dans ce que l’on appellera “l’intérieur” pour le moment mais qui sera au final l’extérieur. Vous pouvez bien évidemment utiliser de l’élastique, si vous en avez (je n’en avais pas chez moi lors de la couture de ce masque).

 

Laisser le ruban dépasser
Laisser le ruban dépasser

 

6 – Coudre ensuite chacun des côtés pour fermer le masque et faire y tenir les rubans. Pour être sûr d’avoir une couture bien solide, vous pouvez faire une deuxième couture par dessus. Personnellement, je l’ai fait, car je veux que mon masque résiste bien aux différents lavages qui l’attendent au fur et à mesure du temps.

 

Coudre le côté et le ruban
Coudre le côté et le ruban

 

7 – Retourner le masque pour le remettre sur l’endroit du tissu via la petite fente laissée à l’étape 3.

 

Masque à l'endroit
Masque à l’endroit

 

8 – Via la fente, vous allez alors glisser un tout petit fil de fer fin dans ce qui sera le haut du masque (la partie qui sera la plus proche de vos yeux, sur le haut de votre nez). Cette étape n’est pas du tout indispensable, c’est surtout du confort si vous avez des lunettes par exemple.

 

9 – Épingler en haut du masque, au ras du fil de fer pour préparer la couture et éviter que le fil bouge. Evitez également de coudre le fil de fer, surtout si vous utilisez une machine à coudre car il pourrait se prendre dans votre aiguille et endommager votre machine. Ce n’est pas le but du tout ! En épinglant, vous éviter cela :).

 

FIl de fer épinglé
FIl de fer épinglé

 

10 – Faire une couture le long du fil de fer pour qu’il tienne toujours en haut du masque et qu’il ne se balade pas dans le masque.

11 – Faites ensuite des plis sur les côté du masque afin de le rendre plus facile à porter, un peu comme un accordéon. Personnellement, pour faciliter la couture, j’ai repassé et épinglé pour que mon assemblage soit bien plat et que la couture soit bien facile à faire malgré l’épaisseur.

 

Plis épinglés
Plis épinglés

 

12 – Coudre les plis sur les côtés. Là encore, vous pouvez faire deux coutures l’une sur l’autre si vous voulez être sûr d’avoir quelque chose de bien solide et qui sera résistant dans le temps.

13 – Votre masque est prêt à être porté ! Félicitations 🙂

 

Comment entretenir un masque en tissu ?

Un petit conseil, avant de coudre votre masque, passez le tissu à la machine. Si jamais il doit rétrécir, vous le saurez tout de suite !

Pour l’entretien au quotidien, personnellement, je suspend le masque sur un fil à linge dehors lorsque je rentre chez moi et je le mets le lendemain à la machine à laver avec le reste de mon linge.

 

Les masques lavables et la norme AFNOR

Si vous avez des enfants scolarisés, vous avez peut-être eu le droit à un mot dans le cahier de correspondance ou via l’application de l’école, vous indiquant que dorénavant, les masques en tissu lavable doivent répondre à la norme Afnor. Mais de quoi s’agit-il ?

Il faut savoir que cet institut n’est pas né avec la Covid, mais il teste et normalise depuis de nombreuses années des produits très divers. Une autre chose qu’il faut rappeler, c’est le niveau de filtration des masques.

  • les masques FFP1 ont une efficacité de filtre d’au moins 80 %
  • les masques FFP2 ont une efficacité de filtre d’au moins 94 %
  • les masques FFP3 ont une efficacité de filtre de 99%

Nous avons tous compris que le niveau de filtration augmentait avec le chiffre, mais que filtrent-ils exactement ? Il s’agit de simplement des particules en suspension dans l’air, autrement dit les gouttelettes qui vont être capables de transporter le virus.

Ainsi, en fonction du niveau de filtration, un masque FFP1 doit être porté si vous n’êtes pas malade et que vous n’êtes pas en contact prolongé avec des personnes malades. Si vous avez un doute, vous devez bien entendu vous isoler et porter un masque FFP2, dans le cas où une personne vient vous voir. Vous pouvez aussi l’envisager dans les transports en commun, car ce type de masque possède un joint sur le pourtour pour le rendre plus étanche. Sachez qu’il est beaucoup plus difficile de garder les masques FFP2 devant les voies aériennes, puisqu’il est plus hermétique. Par conséquent, la respiration se fait plus difficilement. Vous devez aussi savoir qu’aucun masque lavable ne possède la norme FFP2.

Il reste maintenant la question du niveau de filtration des masques en tissu fait maison. Eh bien, c’est extrêmement variable selon le tissu dans lequel vous avez confectionné votre masque. Il faut bien l’avouer, il y a peu de chance que celui-ci réponde à la norme. Vous aurez donc l’impression d’être protégé, sans l’être réellement. Le mieux, si vous voulez limiter les déchets, c’est d’oublier le masque chirurgical classique et d’opter pour un masque tissu made in france.

Pourquoi un modèle fabriqué en France me direz-vous ? Tout simplement parce que la France a imposé aux fabricants de masque, qui souhaitent commercialiser leurs produits sur le territoire français, qu’ils soient normés Afnor. Vous ferez en plus une bonne action pour l’emploi dans l’hexagone et limiterez votre bilan carbone. Attention, même avec la norme, vous devez regarder le nombre de lavages garantis. En effet, celui-ci peut varier d’une grosse dizaine à une centaine, pour les plus performants d’entre eux.
Enjoy !

 

tuto masque

 

Vous avez aimer lire cet article ? Dites le 🙂

0 / 5. Merci ! 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *