Lire sans trop dépenser d’argent


Ecologie, Livres & Podcasts / vendredi, janvier 17th, 2020
Share Button

J’aime beaucoup lire mais ça peut très vite coûter cher, surtout si vous êtes comme moi et qu’il vous est impossible de sortir d’une librairie sans acheter un livre … Et si comme moi, quand vous achetez un livre, vous préférez le grand format au format poche et qu’une fois que le livre est lu, vous ne souhaitez pas le garder (j’en garde certains mais pas tous, heureusement car je n’aime pas encombrer mon appartement). Je vous donne donc mes astuces pour continuer de lire sans dépenser tout votre salaire !

 

Quelques chiffres sur les livres en France

Chaque année, en France, 430 millions de livres sont vendus ! Dans le pays, il y a environ 16 000 bibliothèques, 3000 librairies indépendantes et 500 boutiques de presse ainsi qu’un peu moins de 500 “grandes surfaces” du livre (type Fnac ou Cultura). Il est toujours préférables de faire travailler les librairies indépendantes face à ce que j’appelle les grandes surfaces du livre, pour les mêmes raisons qu’il est toujours préférable de faire ses courses dans chez les commerçants indépendants qui n’appartiennent donc pas à des grosses firmes (parfois des multinationales) qui n’ont pour que but plus de profit tous les ans. Voilà, c’est dit. Après, je sais que tout le monde n’a pas la chance d’habiter près d’une librairie. Je ne suis pas du tout là pour vous faire culpabiliser, d’ailleurs, je n’achète pas toujours mes livres en librairies, je suis loin d’être parfaite :). Mais dès que je le peux je favorise mes achats directement en librairies. J’essaie de toujours faire des efforts sans jamais me mettre la pression :).

Même si durant les dernières années les ventes de livres ont un peu baissé, cela reste tout de même un gros marché. Je possède une liseuse, mais je l’utilise uniquement en voyage. J’achète les œuvres sur ma liseuse, je suis complètement contre le piratage des œuvres, j’estime que c’est du vol, le vol du travail des gens.

Je préfère toujours le format papier des livres car je trouve que l’expérience n’est pas du tout pareil. Mais chacun son choix, chacun ses préférences et c’est vrai qu’en voyage ce n’est pas facile d’emporter des livres, la liseuse me sauve toujours et empêche mon sac de peser trop lourd

!

Aller à la bibliothèque ou à la médiathèque

Quand j’étais enfant et ado, j’allais toutes les semaines à la bibliothèque. Cela m’a permis de découvrir pas mal de livres que je n’aurais sans doute jamais lu si mes parents avaient dû me les acheter ! Cela me permettait d’emprunter des livres qui n’étaient pas forcément dans mes centres d’intérêt et donc découvrir tout un tas de choses. C’et tellement important lorsque l’on est enfant et même adulte, en fait.

Le gros côté positif de la bibliothèque, c’est son prix ! Dans la ville de mon enfance, c’était gratuit pour les moins de 18 ans. Lorsque j’étais étudiante à Nantes, j’allais beaucoup à la BU (là encore mon budget d’étudiante ne me permettait clairement pas d’investir dans tous les ouvrages conseillés par nos profs), l’inscription était gratuite à condition d’être étudiante. J’ai vécu à Angers, et à Angers pour les résidents, l’inscription annuelle coûte seulement de 12€ par personne ! Soit à peine le prix d’un livre, pour lire toute l’année ! A Paris, les inscriptions aux bibliothèques sont gratuites même si vous n’êtes pas parisiens. Alors foncez 🙂

Ce que j’aime vraiment à la bibliothèque, c’est que je découvre des livres que je n’aurais jamais pensé lire car je n’aurais pas voulu les acheter !

Le côté négatif est l’offre. En effet, il est souvent un peu difficile de trouver des livres très récents. Il faut faire preuve d’un peu de patience. Un autre point négatif est le temps un peu chronométré pour lire un livre, mais en général, on peut garder un livre au moins un mois, voire un mois et demi et je trouve ça tout de même assez long.

 

Acheter des livres d’occasion

Une très bonne alternative pour trouver des livres à pas cher, c’est l’achat de seconde main. Personnellement, j’utilise plusieurs sources : Emmaüs, Vinted, Momox, Gibert Joseph, Rakuten (ex Price Minister).

Et j’utilise aussi le système dans l’autre sens, car je revends et/ou donne mes livres lorsque je les ai fini et que je ne souhaite pas le conserver. Cela me permet de redépenser cet argent dans d’autres livres 🙂 !

Certains n’aiment pas lire des livres qui ont déjà été utilisé. Personnellement, cela ne me dérange absolument pas et je me dis que le livre a eu une histoire avant moi et aura également une vie après moi. J’aime beaucoup ce principe. Il m’arrive souvent de donner des livres à des amies ou à ma famille.

 

Les boites à livres

Ce concept se développe de plus en plus dans quasiment toutes les villes de France ! J’en ai vu à Angers, à Nantes, aux Sables d’Olonne et bien évidemment à Paris. Il s’agit de boites qui vous permettent de déposer un livre, d’en prendre un et ensuite de le ramener. C’est un super concept collaboratif qui permet de lire sans se ruiner. Le point négatif c’est que vous n’aurez pas un énorme choix ! Mais personnellement, j’aime bien y déposer mes livres de temps en temps et je trouve que le fait de ne pas savoir ce que l’on va y trouver fait partir du plaisir, une sorte de roulette russe des livres :).

 

Boite à livres à Angers
Boite à livres à Angers

 

Les prêts entre amis/famille

Le bon vieil échange de livres en amis ou membres d’une famille est bien sûr toujours d’actualité et très utile. J’ai pour habitude de le faire avec ma maman et mes amies. On échange, on se prête et on discute aussi des livres qu’on a aimé ou pas aimé. C’est un super moyen d’avoir des livres plus récents et qui vous plaisent, car avec un peu de chance, votre famille et vos amis lisent des livres du même univers que le vôtre ! Ou alors c’est justement l’occasion de faire découvrir votre univers ou de découvrir l’univers de lecture de votre entourage. C’est une bonne occasion de faire preuve d’ouverture d’esprit.

 

Et vous, c’est quoi vos astuces pour lire sans vous ruiner ?

 

Enjoy !

pinit fg en rect red 28

Vous avez aimer lire cet article ? Dites le 🙂

0 / 5. Merci ! 0

6 réponses à « Lire sans trop dépenser d’argent »

  1. Je me suis inscrite il y a peu à la bibliothèque de ma ville (ça faisait bien longtemps que je n’y avais pas mis les pieds) et c’est vrai qu’il y a pas mal de choix et pour au final…un abonnement gratuit !
    Mais sinon, j’achète encore assez en magasin, en essayant de privilégier les librairie du coin. Mais c’est vrai que le prix peut me stopper dans mon choix….(c’est tellement dommage!).
    J’aimerais bien que les bibliothèques proposent un peu plus de bouquins récents…ça serait parfait !

    1. C’est vrai que parfois le choix de livres récents à la bibliothèque est trop restreint…

  2. Quand je vivais en France, l’une de mes amies avait mis en place des boites à livres. J’avais adoré le concept et il y en avait une près de chez moi.
    Quand on a quitté la France, j’ai donné 95% de mes bouquins à une asso solidaire dans le même genre qu’Emmaüs. Je ne pouvais pas imaginer les jeter. Je ne pouvais pas les stocker. Et on avait une sacrée collection de bouquins… Savoir qu’ils allaient peut-être avoir une seconde vie m’a aidé à m’en séparer.
    Maintenant, comme nous vivons sur les routes, le livre papier est rare. Je lis sur une plateforme de lecture gratuite (Wattpad), il y a de tout mais avec un peu de patience il est possible de faire de belles découvertes. Je lis aussi les classiques qui sont dans le domaine publique. Et le meilleur, ce sont les livres laissés par les voyageurs dans les guesthouses. Il y en a souvent en français. Ne pas choisir à proprement parlé son bouquin permet de faire de très belles découvertes. (Mon dernier coup de coeur de cette manière a été “Vacances Indiennes” de Sutcliff, ça m’a rappelé l’Inde à de nombreuses reprises…) Ce qui est chouette aussi avec ces livres laissés sur la route, c’est que tu prends, tu lis et tu le laisses pour les autres. Le livre continue sa vie…

    1. Je suis entièrement d’accord avec toi, j’adore le fait qu’un livre ait plusieurs vies !!! Il a son histoire qu’il est le seul à connaitre.
      Je n’envisage pas non plus de jeter un livre ! On peut toujours lui trouver une nouvelle vie auprès de notre entourage ou d’Emmaüs.
      J’ai aussi découvert plusieurs livres dans des guesthouses, c’est tellement magique de tomber sur un livre en français 🙂 !!

  3. J’ai décidé sur un coup de tête de m’inscrire à la médiathèque de ma ville l’an dernier, et je ne regrette pas ! Je peux assouvir ma boulimie de livres en ressortant avec 10 livres sous le bras quand j’y vais et sans dépenser un euro (à part les 8 petits euros que ça me coûte .. par AN). En un seul livre emprunté c’était déjà rentabilisé ! Je ne pourrais plus m’en passer 🙂

    1. Ah trop chouette ! J’adore aller à la médiathèque, c’est un bon moment 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *