Mon bilan 2020 et mes projets pour 2021


Le voyage responsable, Voyageurs responsables / jeudi, décembre 31st, 2020
Share Button

Bon et bien ça y est, on y est ! 2020, c’est fini. Je ne suis pas de ceux qui disent « ça y est enfin débarrassé de 2020, bienvenue 2021 », ni de ceux qui disent « ne soyons pas naïfs, 2021 ne sera pas mieux ». Des choses bien comme moins bien me sont arrivées en 2020 et ça sera aussi le cas en 2021, mais j’aime voir le verre à moitié plein quoi qu’il en soit !

 

Mon année 2020

L’année a commencé par une grosse décision. J’habitais à Angers depuis fin 2019 à la suite de mon retour de tour d’Asie à l’été 2019. Je faisais de nombreux allers-retours à Paris pour des raisons pro et perso et ça me fatiguait. Je n’aurais jamais cru dire ça un jour, mais Paris a fini par me manquer ! Comme quoi, tout arrive, tout est possible.

Début 2020, je me suis donc lancée dans l’incroyable aventure de recherche d’un appartement à louer en île de France en étant Freelance, quel bonheur (c’est faux bien sûr, ça a été un parcours du combattant, mais je m’en suis finalement sortie avec un appartement que j’adore). Une semaine avant le premier confinement, j’ai donc déménagé, d’un appartement meublé à un appartement vide. Evidemment, je n’avais aucun meuble car j’avais absolument tout vendu avant de partir en Asie. J’ai donc dû faire une course contre la montre pour avoir le minimum « vital » en meubles pour pouvoir vivre pendant le confinement (un lit, une table, des chaises et un canapé, ainsi qu’un frigo et un four). Idem pour l’installation d’internet ! Je crois d’ailleurs que le technicien qui est venu l’installer a vu mon désarroi lorsque la vielle du confinement il m’a proposé d’installer une prise de secours « en attendant ». Merci à lui !!

D’ailleurs le 15 Mars, j’aurais dû passer un week-end à Londres… Annulé à la toute dernière minute, la frustration du voyage ne faisait que commencer (mais je ne le savais pas encore). A ce moment-là, je me suis dit ce n’est pas grave, j’irai à Londres en Juin ou en Septembre quand tout cela sera terminé… C’est beau :).

Puis à la fin du printemps, malgré la crise du covid mon activité de freelance marchait très bien mais j’ai décidé de repasser salariée car j’en avais envie et j’ai eu une proposition.

L’été a passé, avec une assez grosse frustration car j’avais terriblement envie de voyager. J’avais envie d’aller passer 3 semaines en Asie, évidemment c’était totalement impossible. J’ai donc préféré ne pas prendre de vacances, profiter de Paris qui était vide et me faire quelques week-ends au bord de la mer avec des ami(e)s. En Septembre et Octobre, je suis aussi allée à Lyon et à Nantes. C’était très cool, j’ai revu plusieurs potes, on a bien rigolé. Ma vie sociale reprenait son cours, avec des restaurants, des bars et soirées en terrasse. Un nouveau souffle. Je me suis donc dis que je prendrais des vacances début Novembre et que j’irai au Moyen Orient (au Liban pour être précise). C’est très vite tombé à l’eau, vu ce qu’il s’est passé à Beyrouth début Août !

Début septembre, j’ai donc décidé que début novembre, je ferais un roadtrip dans le sud-ouest de la France. Fin octobre arrive, second confinement, patatra, mes vacances tombent à l’eau. Je préfère continuer de travailler plutôt que d’être coincée chez moi en vacances. Le télétravail à 100% reprend. Ce mois de Novembre me fait réfléchir sur le poste que j’occupe et finalement mi-décembre , je décide de changer d’entreprise (ce changement aura en réalité lieu début 2021 du coup).

 

Ce que je retire de cette année 2020 ?

Ne jamais décaler ses vacances 🙂 Non, sans rire, ce n’est pas grave, je sais que je pourrais profiter plus tard ! Le plus dur a été de ne pas voir beaucoup ma famille et mes amis, de ne pas avoir pu les serrer dans mes bras à Noël etc. Mais là, encore, les choses évolueront et ça reviendra.

Les confinements m’ont permis de prendre du temps pour reconstruire et alimenter ce blog et réfléchir à ce que je voulais en faire. Je suis assez contente de la tournure que les choses prennent, ça me plait bien. J’ai aussi pris beaucoup de recul sur la gravité ou non des choses. Je me laisse moins atteindre par les choses négatives. Mais c’est toujours difficile d’échanger avec des gens trop négatifs.

J’ai aussi énormément médité, j’ai fait un peu de Yoga et j’ai beaucoup écrit. J’ai même participé à plusieurs retraites de Yoga en ligne grâce à Sarah et Léa de chez Le Yogascope. C’était vraiment vraiment très chouette ! J’ai découvert des gens dingues qui maitrisaient des sujets tellement intéressants. J’ai adoré.

Alors oui 2020 a été déstabilisante, frustrante, inconnue, elle a chamboulé beaucoup de choses, mais j’ai eu l’immense chance de pas avoir été trop impactée professionnellement par la crise économique qui frappe le monde. Je m’estime donc très chanceuse. Mais cela ne veut pas dire que le covid ne m’a pas soulé.

J’ai investi sur moi-même via des formations en ligne (celle de Jérémy sur le blogging et celle de Lisa sur la nutrition). J’apprends pleins de choses sur des sujets très différents et j’adore ça ! Je ne regrette vraiment pas et je compte continuer à me former sur des sujets du même style.

 

Les réseaux sociaux en 2020

J’ai fait beaucoup de ménage sur Instagram et Facebook cette année. J’ai découvert ou redécouvert certains comptes qui me font beaucoup de bien et je me suis désabonnée de comptes qui ne m’apportaient rien ou qui étaient trop éloignés de ma vision de la vie et de mes valeurs personnelles. J’ai pris pas mal de distance face à tout ça et j’envisage même de potentiellement sortir de ces réseaux en 2021 ou après.

 

Et pour 2021 alors ?

Et bien, j’ai envie d’investir encore sur le blog, d’écrire encore plus, de le rendre plus chouette et plus complet. Je vais continuer et finir la formation de Lisa sur la nutrition et j’en ferai très certainement d’autres.

Je vais refaire des projets de voyage, mais c’est sûr je prendrais moins l’avion, même si en 2020, je ne l’ai pas pris une seule fois (à cause du covid sinon je l’aurais pris c’est sûr et certain). Mais c’est un mal pour un bien finalement. Je ne veux toutefois pas arrêter de prendre l’avion, je pense que je le prendrais une fois par an (un aller-retour) et que je privilégierais les voyages en train et en bus car il y a vraiment de quoi faire en Europe, c’est trop cool.

Et pour le reste, je n’en sais rien, mais je ne veux pas savoir ! Je suis un peu du genre à ne pas (plus…) vouloir prévoir trop de choses. J’ai bien sûr des projets perso (acheter un appartement par exemple) mais on verra comment les choses se présentent et on s’adaptera, je pense que c’est la meilleure des choses à faire pour 2021.

 

Et vous, c’est quoi bilan de l’année passée ?

 

Vous avez aimer lire cet article ? Dites le 🙂

0 / 5. Merci ! 0

2 réponses à « Mon bilan 2020 et mes projets pour 2021 »

  1. Wouuah, que de rebondissements dans ton année 2020! Comme toi, je suis du genre à voir le verre à moitié plein et je ne crois pas que le changement d’année bouleversera quoi que ce soit. Pour moi 2021 sera comme 2020, avec en crédo: “On verra bien”.
    Bon si cette année, tu vas au Liban, je suis preneuse de bonnes adresses ^^ Ce que j’ai vu des hébergements, ce n’est malheureusement pas dans mon budget. C’est pourtant un pays qui me tente vraiment beaucoup depuis longtemps ^^
    Sinon, je te souhaite un tas de bonnes choses pour cette année. Je te souhaite d’être sereine, d’être heureuse, d’être joyeuse. Je te souhaite des voyages même s’ils sont proches et courts. Je te souhaite de la découverte 😉
    A très bientôt,
    Julie

    1. Merci beaucoup !
      Je te souhaite également des tas de belles choses. Je suis bien d’accord avec toi, personnellement le “on verra bien” rythme pas mal ma vie et c’est tant mieux !
      A bientôt Julie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *