Les plats typiques de Malaisie


La cuisine typique en Asie, La Malaisie / jeudi, avril 1st, 2021
Share Button

J’ai découvert les spécialités culinaires malaisiennes lors de mon tour d’Asie et plus précisément lors de mon séjour en Malaisie bien évidemment. Il faut savoir que je ne mange pas de viande et quasiment pas de poissons (c’est très rare). Je vous parle donc ici majoritairement des versions végétariennes, mais les personnes avec qui j’ai voyagé, mangent de la viande. J’ai donc quelques photos de certains plats mais surtout des avis sur le goût des plats testés :).

 

Nasi lemak

C’est un plat que vous trouverez également en Indonésie ! Quoi qu’il en soit, le Nasi Lemak est plat de riz qui a été cuit dans du lait de coco et servi avec du concombre, des cacahuètes et des légumes marinés. Tout cela accompagné très souvent de viande (du poulet en général), de l’œuf et du tofu pour la version végétarienne.

Il y a souvent aussi côté du riz, un petite sauce parfois très épicée, mais pas toujours. Cela dépendra du restaurant dans lequel vous serez.

C’est un plat super bon, que vous pouvez manger vraiment n’importe où en Malaisie et en Indonésie et qui ne coûte pas très cher.

 

Nasi goreng

C’est en fait un riz frit (fried rice) que l’on trouve partout en Malaisie (comme en Indonésie). Le riz du Nasi Goreng est donc frit dans de l’huile, avec de la sauce soja et de la sauce tamarin, de l’ail, un peu d’échalote. Il est souvent servis avec de la viande (poulet le plus souvent), mais aussi avec de l’œuf ou encore des crevettes. En version végétarienne, on vous mettra soit plus d’œuf, soit du tofu.

A côté de votre Nasi Goreng, vous trouverez très souvent des chips de crevettes dans l’assiette :).

 

Satay

Le fameux poulet saté malaisien ! Il est en général servit sous forme de brochettes. Le satay est donc une sauce à base de cacahuètes, d’ail et de sauce soja principalement. Etant donné que je ne mange pas de viande, j’ai testé cette sauce sur des légumes, mais aussi sur du tofu et laissez moi vous dire que c’est un délice ! Je pense donc que les amateurs de poulet vont donc se régaler en dégustant cette sauce 🙂 !

 

Mee Rebus

Ce plat est typique de Malaisie, mais aussi d’Indonésie et Singapour.  Le Mee Rebus est en fait un plat de nouilles aux œufs accompagnées de patate douce, des graines de soja, de crevettes et de cacahuètes, le tout dans une sauce à base de curry. Le plat est en général complété par un œuf et parfois du bœuf. Il y a plus ou moins de bouillon selon l’endroit où vous le dégusterez. J’ai eu la chance de pouvoir le gouter en version végétarienne (sans crevettes mais avec du tempeh). J’ai trouvé ça délicieux !

 

Fried Noodles

Plat très courant et très typique des pays d’Asie du Sud-Est, les fried noodles dont des nouilles frites accompagnées de légumes locaux (épinard, poivrons, concombre,…) mais aussi de pousses de soja. Elles sont souvent complétées par du poulet ou du beauf ou encore du tofu. C’est un basique que vous trouverez absolument partout et à des prix toujours très accessibles. Vite fait, bien fait, c’est une valeur sûr lorsque les autres plats de la carte ne vous font pas envie :).

 

Roti

Je dois vous avouer que j’ai gouté le Roti pour la première fois en Thaïlande. Mais on retrouve le Roti dans une très grande partie des pays d’Asie du Sud-Est dont la Malaisie donc. C’est à mi-chemin entre la crêpe et le naan indien. Il peut se manger sucré (avec de la banane, du chocolat,…) ou salé utilisé comme du pain par exemple. Evidemment, c’est un délice :).

 

Putu Bambu

Originaire de Malaisie, on retrouve aussi le Putu Bambu en Indonésie, à Singapour et en Thaïlande (parfois sous un nom un peu différent :)). Le Putu Bambu est donc une petite bouchée préparée dans un tube de bambou et à base de sucre de palme et d’un mélange de riz et de tapioca. La couleur verte est donnée par la pandan.

Le Putu Bambu est ensuite cuit à la vapeur puis sorti du tube de bambou puis roulé dans de la noix de coco râpée avant d’être servi.

J’adore ce dessert que j’ai finalement plutôt manger en cas sur un marché de Kuala Lumpur un après-midi. C’était vraiment délicieux, ne passez pas à côté sans gouter si vous vous trouvez en Malaisie.

Putu Bambu
Putu Bambu

Jus de canne à sucre

En vous promenant dans les rues de nombreux pays d’Asie du Sud-Est, vous tomberez forcément sur des vendeurs de jus de canne à sucre. J’étais un peu perplexe au départ, mais après quelques recherches, je me suis rendue compte qu’il est en fait pleins de vitamines et d’antioxydants ! Je me suis donc laissé tenté par un petit jus frais, fait par un vendeur dans la rue. C’est très rafraichissant, j’ai été très étonnée ! N’hésitez pas à vous laisser tenter, j’en ai croisé encore plus au Vietnam !

Durian

Ce fruit que vous verrez très souvent interdit dans les transport en commun ou encore dans les hôtels. Pourquoi ? A cause de son odeur si particulière… En effet, le durian sent un peu (?) le fromage. Le peuple chinois en raffole ! Vous en trouverez vraiment partout ! On vous donnera parfois des gants en plastique pour éviter que l’odeur imprègne vos doigts. J’ai gouté et sincèrement, je n’ai pas du tout aimé, l’odeur est vraiment forte et m’a beaucoup dérangé. Mais de nombreuses personnes aiment, alors pour savoir si c’est votre cas et si vous aimez le durian, il n’y a qu’une seule solution : il faut gouter !

Mangoustan

Le mangoustan est aussi très présent en Indonésie, en Malaisie ou encore au Vietnam. Il s’agit d’un petit fruit, un peu plus grand qu’un kiwi, environ de la taille d’une petite pomme qui possède une coquille très épaisse. Une fois ouvert, vous trouverez un petit fruit blanc qui ressemble un peu au litchi mais dont le goût n’a absolument rien à voir. Le mangoustan a un petit goût sucré et doux. C’est vraiment très très bon !!

 

Et vous, quels sont vos plats malaisiens préférés ?

Enjoy !

Vous avez aimer lire cet article ? Dites le 🙂

5 / 5. Merci ! 1

2 réponses à « Les plats typiques de Malaisie »

  1. quel plaisir de retrouver la Malaisie à travers tes articles ! Bientôt 2 ans que nous n’avons pas pu aller voir ma belle-famille là-bas et ce pays me manque énormément, surtout la gentillesse des Malais… Je retrouve dans les plats présentés ici les bases de la cuisine qu’on fait chez nous ! Moi non plus je n’aime pas le durian, j’essaie à chaque fois mais je ne m’y ferai jamais, je crois…Bon week-end !

  2. La cuisine nyonya, que l on appelle egalement cuisine Peranakan, se caracterise donc par un ensemble de plats aux influences chinoises et malaises : des ingredients et produits traditionnels chinois melange aux epices et herbes malaises, cuisines de diverses manieres : vapeur, frits, poeles, sautes C est avant tout une cuisine fusion. Dans les restaurants, les plats sont servis tous en meme temps dans une grande table, souvent avec un plateau en verre tournant ! C est une experience culinaire a elle-seule ! Cendol : le dessert malaisien par excellence, tres populaire en Malaisie, compose de nouilles gelifiees a base de haricost, de glace pilee et de lait de coco.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *