Quels sont les moyens de transport au Sri Lanka ?


L'Asie, Voyages / dimanche, janvier 27th, 2019
Share Button

Avion

Comme expliqué dans mon article sur la préparation du voyage au Sri Lanka, nous sommes passés par Qatar Airways pour arriver à Colombo (opéré par Sri Lankan Airlines). Nous n’avons pas eu de problème particulier, nos bagages nous ont bien suivis lors de notre transit. N’hésitez pas à comparer les prix en fonction des dates sur des comparateurs, mais également sur les sites des compagnies aériennes directement.

Bus

Le réseau de bus au Sri Lanka est particulièrement développé ! Il y a toujours un bus pour votre itinéraire. Il  existe des compagnies « privées » qui vous factureront un peu plus cher (si l’on compare à des prix européens, cela reste tout à fait correct évidemment), mais il y a aussi les lignes classiques que les Sri Lankais utilisent dans leurs trajets quotidiens. Je vous conseille sincèrement de prendre ces bus pour plusieurs raisons :

  • Le prix : ils ne sont vraiment pas chers
  • Le mélange avec les locaux : vous serez vraiment au cœur de leur vie. Les Sri-lankais sont particulièrement gentils et vous aideront toujours à descendre au bon arrêt. Si vous êtes avec des enfants, ils vous laisseront même leur place.
  • L’ambiance 🙂 : il faut le vivre pour le comprendre (la musique, le rythme du chauffeur, les montées et descentes des usagers, les vendeurs ambulants, …)

Train

Comment ne pas prendre le train lorsque l’on va au Sri Lanka ! Il est mythique !  Je conseille donc vivement de le prendre au moins une fois.

Pour trouvez les horaires, rien de plus simple ! Il vous suffit d’aller sur le site de la compagnie ferroviaire du Sri Lanka. Vous avez juste à entrer votre ville de départ et votre ville d’arrivée et vous aurez les horaires par jour.

A savoir : Il existe jusqu’à 3 classes. Je vous recommande de prendre la 2ème classe. La 3ème classe est souvent archi pleine et vous risquez de voyager debout. J’ai voyagé debout en 2ème classe entre Colombo et Galle, mais le trajet durait uniquement 2 heures et étant donné que toutes les fenêtres et portes sont ouvertes lorsque le train roule, il fait bon.

Pour certains trains qui relient des villes assez éloignées, vous pourrez réserver vos places assises quelques jours avant (c’est le cas pour aller de Colombo à Anuradhapura). Allez juste au guichet de la gare la veille ou l’avant-veille et demander des places pour la destination souhaitée en 2ème classe. Vous aurez alors des places numérotées assises.

Pour les autres trains, vous pouvez acheter votre billet le jour même, mais vous n’avez pas la garantie d’avoir une place assise. C’est le jeu !

Lorsque vous choisissez un train, vérifiez si c’est un « express train » ou non. Ces derniers font moins d’arrêt et vous permettrons donc d’arriver plus vite à destination.

Les prix des billets de train sont très peu élevés : environ 2€ par personne en 2nde classe. Profitez-en !

Train Sri Lanka
Train Sri Lanka

Taxi & Tuk-tuk

Certaines tuk-tuk (ils sont tout de même assez rares) possèdent un compteur. Quoi qu’il en soit, vous pouvez vous basez sur les calculs suivants :

  • 50 roupies Sri Lankaise pour le 1er km, puis 40 pour les kms suivants
  • Au maximum, 60 roupies par kilomètres en dehors des villes
  • Les tuk-tuks vous demanderont toujours plus d’argent si la route est en montée (car ils consomment plus d’essence)

Comment négocier le prix de votre trajet ?

Mon premier conseil est donc de faire vos calculs de distance (combien de kms entre votre point de départ et votre point d’arrivée multiplié par le prix au km) avant de monter dans le tuk-tuk et de préparer votre argent.

Si le chauffeur vous demande beaucoup plus, n’hésitez pas à lui dire que soit vous avez déjà fait ce trajet soit le trajet inverse à tel prix avec un autre tuk-tuk. Vous pouvez également négocier le prix avant de monter dans le tuk-tuk.

Pensez également à demander une « carte de visite » de l’hôtel ou la guesthouse dans laquelle vous résidez car les chauffeurs ne connaissent pas toujours très bien les rues (essayez également de repérer un point d’intérêt culturel près de votre hôtel/guesthouse comme une église, une mosquée, un temple, un hôpital). La carte de visite de votre logement vous permettra également de montrer au chauffeur que vous avez fait ce trajet auparavant.

Après avoir fait vos calculs, vous pouvez dire au chauffeur que votre hôte vous a dit que le prix pour ce trajet était de XX roupies.

Marche à pied

Les Sri Lankais seront souvent très étonnés de vous voir déambuler avec vos sacs à dos (ou valises) dans les rues. Les tuk-tuk s’arrêteront pour vous proposer une course, les chauffeurs viendront à votre rencontre devant les gares, aéroport ou stations de bus. Ne vous précipitez pas sur le 1er qui vous proposera un trajet et refusez si le prix vous parait trop élevé. N’hésitez pas à aller voir un autre tuk-tuk/chauffeur pour faire baisser le prix.

De plus, les rues des villes Sri Lankaises ne sont pas vraiment adaptées pour des longues marches à pied. Les trottoirs sont soit inexistants soit en très mauvais état !

Scooter

Pour ma part, je n’ai pas loué de scooter car leur conduite m’a paru un peu trop éloignée de la mienne :). Et je n’en ai pas ressenti le besoin car j’ai pu tout faire à pied, en tuk-tuk ou en bus.

 

N’oubliez pas, le prix des bus et des trains est vraiment très accessible.

 

Pour savoir quel moyen de transport relie deux villes entre elles, je vous conseille d’utiliser le site ou l’application mobile Rome2Rio. C’est super pratique !!

 

Enjoy !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *