Hoi An : le charme du Vietnam


L'Asie, Voyages / mardi, mars 19th, 2019
Share Button

Quelle belle surprise !! On m’avait prévenu, Hoi An est très touristique. Alors oui, on ne va pas se le cacher, c’est le cas. Mais cela n’empêche pas de trouver la ville jolie.

 

Aller de Da Nang à Hoi An

Commençons par les transports ! Pour aller de Da Nang à Hoi An, nous avons choisi d’emprunter le bus local. Il dessert bien les deux villes, pour un prix défiant toute concurrence ! Le prix pour les locaux est de 16 000 VND, mais on nous avait expliqué que lorsque l’on voyage avec des bagages, ils nous font payer plus. Ok, pas de problème pour nous, c’est le jeu. Mais pour être sûr de ne pas payer vraiment beaucoup plus cher, nous avions prévu de ne pas demander le prix et de donner 50 000 NVD pour deux personnes !! Et bien, ça a très bien fonctionné. Donc en gros, prévoyez 25 000 par personne et tout ira très bien. La question que vous vous posez, c’est « Mais où prend on ce bus ? ». Il marque plusieurs arrêts dans la ville. Si vous voulez être certain d’avoir une place assise, allez directement à la gare centrale de Da Nang (au 29 Dien Bien Phu). Nous l’avons pris largement plus loin, au niveau du pont du dragon (une rue parallèle au grand boulevard) et nous avons eu des places assises…

Ce bus circule tous les jours de 5h30 du matin jusqu’à 17h30. Il passe environ toutes les 20 minutes. Nous l’avons pris en fin de matinée et nous avons mis environ 45 minutes pour atteindre la gare routière de Hoi An. Cette gare se trouve à environ un kilomètre de la vieille ville. Des taxis attendent devant, mais la plupart des gens finissent à pied (en tout cas, c’est ce qu’il s’est passé lorsque nous sommes arrivés !).

Vous reconnaîtrez très facilement ce bus, il est jaune et c’est écrit 1 Hoi An Da Nang dessus :).

Bus Da Nang > Hoi An
Bus Da Nang > Hoi An

Se Loger à Hoi An

Pour ma part, j’avais choisi un hôtel proche de la vieille ville, mais légèrement éloigné pour être un peu plus au calme. Je n’ai pas été déçue !! Mon hôtel était vraiment proche de tout et très calme. Et, mention spéciale pour le petit déjeuner qui était copieux et très bon. De plus, le personnel m’a donné pas mal de petits conseils (lieux à voir, où manger, où louer un vélo pour pas cher etc) et de mise en garde (sur la qualité des produits).

Mon hôtel était le Nhi Trung Hotel.

 

La vieille ville

Tout d’abord, il faut savoir qu’à certaines heures de la journée, la vieille ville est 100% piétonne. Vu le nombre de 2 roues qu’il y a au Vietnam (et Hoi An ne fait pas exception), je vous conseille d’aller le visiter lors que c’est piéton. Je sais que l’après-midi c’est à partir de 15h, jusqu’à 21h il me semble. Si vous avez besoin d’habits sur mesure (hommes comme femmes), de chaussures en cuir ou encore d’un sac en cuir, vous trouverez forcément votre bonheur à Hoi An. Attention tout de même, il n’est pas impossible que l’on essaie de vous vendre un sac en faux cuir au prix d’un sac en cuir. N’hésitez pas à demander à la réception de votre hôtel qui vous donnera des bonnes adresses.

Laissez vous porter dans les rues de la vieille ville en faisant du lèche vitrine par exemple.

Attendez le coucher du soleil (même si c’est à ce moment-là que les foules de touristes arrivent…) pour admirer le canal et les rues qui s’éclairent progressivement.

Profitez-en aussi pour aller au night market qui se situe de l’autre côté du pont. Côté nourriture, vous pourrez goûter aux pizzas vietnamiennes. Mais si vous avez vraiment très faim, posez-vous plutôt dans un resto, vous aurez plus de choix et de quantité. En effet, le night market propose principalement des souvenirs pour les touristes :).

Vue sur la vieille ville
Vue sur la vieille ville

 

La plage de Hoi An

Il est possible d’aller à la plage à Hoi An. Elle s’appelle An Bang. Mais il y a plusieurs kilomètres de plage, donc vous pouvez aller à côté. Je vous conseille de louer un vélo (20 000 VND pour une journée) pour y aller. Elle est à environ 4kms de la vieille ville et c’est toujours tout droit, vous ne pouvez pas vous louper !

Une fois arrivée à An Bang, on vous demandera de payer pour garer votre vélo. Personnellement, je n’aime pas ce genre de principe, donc j’ai opté pour une autre solution. En fait, si vous vous arrêtez dans l’une des petites échoppes qui sont juste à quelques mètres avant le parking à vélo et que vous achetez de l’eau par exemple, vous pourrez y laisser gratuitement votre vélo (en échange de l’achat donc pas complètement gratuitement, mais au moins vous avez quelque chose !!)

Sur la plage, il vous faudra également payer pour vous installer sur un transat, ou bien marcher plus loin afin de trouver un endroit où il n’y a pas de transat pour poser votre serviette. Personnellement, j’ai opté pour le paiement d’un transat car j’avais envie d’être confort :). Négociez le prix car il me semble que par défaut, pour deux, on nous a demandé 200 000 VND. On a réussi à faire baisser ce prix de moitié. Je pense qu’avec un effort supplémentaire, on aurait sûrement pu négocier encore plus. Vous pouvez rester sur le transat toute la journée à partir du moment où vous avez payé.

Plage de Hoi An
Plage de Hoi An

 

Basket boat

Les basket boat sont des petites embarcations rondes qui vous promènent parmi les water coconuts. Au début, je ne voulais pas faire cette balade car on m’avait dit que c’était rempli de touristes. On a tout de même pris des vélos pour aller voir ces water coconuts de plus près. Une fois arrivé le long des petits canaux, une famille nous a arrêté et nous a proposé de faire une balade avec eux. Il n’y avait personne, absolument personne à part nous ! On n’a pas vraiment hésité et nous avons fait un tour avec eux. Nous avons payé 200 000 VND à deux pour une heure de balade. Ils nous ont ramassé des coconuts que l’on a dégustés et après la balade nous avons bu de l’eau de coco fraîche et mangé des bananes dans leur jardin avec eux. C’était un super moment car même si ils ne parlaient pas vraiment anglais, on s’est senti bien avec eux.

Je vous conseille vraiment de louer des vélos car il n’y a pas de danger particulier si vous savez faire du vélo et que vous en faites régulièrement. Il suffit juste d’être un petit peu vigilant mais les voitures et scooters klaxonnent pour prévenir qu’ils sont là donc pas de mauvaises surprises. En vélo, vous pourrez vous balader à votre rythme, autour de la ville, parmi les rizières, au calme. Ça fait du bien !

Balade en basket boat
Balade en basket boat

 

J’ai adoré Hoi An car c’est une ville très agréable, où en quelques kilomètres à vélo, on trouve des paysages sublimes et très différents. Un bon bol d’air !

 

Enjoy !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *